Enoncés de position en matière de politique publique

La Fondation Canadienne d’Orthopédie comprend les milieux canadiens des soins de santé et de bienfaisance. Nos énoncés de position en matière de politique publique constituent l’une des façons dont nous manifestons notre soutien aux intervenants.

La Fondation défend les intérêts des malades. Nous incitons les malades et tous les Canadiens à exercer, dans le respect, leur droit de dé fendre leurs intérêts et de promouvoir l’amé lioration de notre système de soins de santé.

Temps d’attente en chirurgie

Comme les temps d’attente en chirurgie au Canada sont souvent considé rables, atteignant un an ou plus dans certains cas, ils peuvent entraîner des problèmes physiques, affectifs eté conomiques pour les malades et leur famille. Nous croyons que les Canadiens ont besoin d’un accès en temps opportun à des soins orthopédiques de qualité et qu’ils y ont droit. Lisez la suite.

Accès en temps opportun à des innovations de qualité dans le domaine médical

Étant donné le dé lai d’approbation réglementaire et le budget limité en santé, les malades n’ont pas toujours accès au mé dicament ou à l’appareil médical qui répond le mieux à leurs besoins. Nous soutenons toute réforme réglementaire qui veillera à ce que les malades puissent bénéficier des médicaments et des appareils mé dicaux qui leur conviennent le mieux, et non seulement de l’option la plus économique. Lisez la suite.

Vente transfrontalière de médicaments d’ordonnance

La vente transfrontalière de médicaments d’ordonnance et les défis connexes pourraient entraîner la réduction des médicaments disponibles au pays et l’augmentation des coûts pour les Canadiens, ce qui crée une autre pierre d’achoppement dans l’accès à des soins orthopédiques de qualité. Nous sommes d’avis que d’autres débats sont nécessaires pour clarifier la politique publique à cet effet et les mesures qui s’imposent. Lisez la suite.

Loi sur la protection des renseignements personnels

Comme il est si facile de transférer des données numériques d’un ordinateur à l’autre, le gouvernement a instauré une loi visant à protéger les renseignements personnels. Nous soutenons cette loi, tout comme nous soutenons la capacité d’un organisme de bienfaisance à remplir son mandat bénéfique sur le plan social. Lisez la suite.